MEG

est le cœur du groupe, possède les technologies, les brevets et le savoir-faire pour mener, à travers les sociétés du groupe, une activité très diversifiée dans le domaine de l’environnement, remédiation et production d’énergie verte.

Marcopolo Engineering


Le MARCOPOLO ENVIRONMENTAL GROUP est aujourd’hui une réalité internationale opérant dans le domaine environnemental, avec un grand nombre de brevets et de procédés de production, pour la valorisation industrielle “durable et active” des déchets / bons sous-produits et la production d’énergie de sources renouvelables. Les activités environnementales du Marcopolo Environmental Group sont nombreux et peuvent être divisées en : Production d’énergie verte
• énergie électrique, biométhane provenant de : biogaz de décharge, de biomasses zootechniques et de FORSU ;
• énergie électrique du vent, soleil et eau.
Remédiation de l’environnement par le traitement des eaux, la mise en sécurité des décharges et la biorestauration de terrains pollués. La principale activité de l’entreprise aujourd’hui est la production de :
• Biométhane et Humus pour restructurer/réaménager les terrains agricoles destinés aux cultures biologiques à partir du FORSU “Fraction Organique des déchets Solides Urbains”, déchets et sous-produits organiques agro-industriels et zootechniques.
• Energie grâce à la sécurité des décharges avec captage du biogaz.
Avec les Sociétés du Groupe il se développe principalement en sept secteurs, le tout avec un spécifique souci de développement continu des projets innovants grâce à un profond engagement de R&D dans les activités.

Le MARCOPOLO ENVIRONMENTAL GROUP est aujourd’hui une réalité internationale opérant dans le domaine environnemental, avec un grand nombre de brevets et de procédés de production, pour la valorisation industrielle “durable et active” des déchets / bons sous-produits et la production d’énergie de sources renouvelables. Les activités environnementales du Marcopolo Environmental Group sont nombreux et peuvent être divisées en : Production d’énergie verte

  • énergie électrique, biométhane provenant de : biogaz de décharge, de biomasses zootechniques et de FORSU ;
  • énergie électrique du vent, soleil et eau.

Remédiation de l’environnement par le traitement des eaux, la mise en sécurité des décharges et la biorestauration de terrains pollués. La principale activité de l’entreprise aujourd’hui est la production de :

  • Biométhane et Humus pour restructurer/réaménager les terrains agricoles destinés aux cultures biologiques à partir du FORSU “Fraction Organique des déchets Solides Urbains”, déchets et sous-produits organiques agro-industriels et zootechniques.
  • Energie grâce à la sécurité des décharges avec captage du biogaz.

Avec les Sociétés du Groupe il se développe principalement en sept secteurs, le tout avec un spécifique souci de développement continu des projets innovants grâce à un profond engagement de R&D dans les activités.

La culture environnemental de MARCOPOLO ENVIRONMENTAL GROUP (MEG) est née d’un besoin pratique. Le voyage écologique, en effet, débute dans les années ’70 de la nécessité de se débarrasser des eaux usées produites par les élevages bovins, entreprise familiale d’Antonio Bertolotto, fondateur et inventeur autodidacte des brevets et des procédés MARCOPOLO. Ce besoin est apparu, en 1976, avec l’avènement de la nouvel Loi régularisant l’épandage des eaux usées animales (Loi Merli devenue Loi sur les Nitrates) en fonction du nombre d’hectares de terre par Kg de viande élevée. De 1978 à 1986, sous le nom de CICLO S.R.L., l’entreprise construit les premières unités de “Biotransformation active” avec la construction d’usines en Italie, France, Espagne, Liban et Allemagne. De 1985 à 1988, l’entreprise, avec le nom de MARCOPOLO B.O.S. S.R.L., débute son parcours d’exploration sur le territoire national, international et transocéanique ; en effet, au siège de Bernezzo (CN), elle mène des recherches fondamentales sur la biotechnologie et les énergies renouvelables, réservant à des pays tels que le Portugal, Tunisie, Tanzanie, Côte d’Ivoire, Sud Afrique et Philippines, des études de faisabilité sur le compostage de la fraction organique des déchets solides urbains, et à Brésil, Paraguay, Equateur et Bolivie, l’exécution de recherches applicatives sur les déchets solides. En 1989 l’entreprise prend le nom de MARCOPOLO ENGINEERING S.R.L. et affine, du point de vue technique, les procédés utilisés, en démarrant la commercialisation, en réussissant à allier économie et écologie dans le respect de l’environnement. A partir du 12 juillet 2004, la MARCOPOLO ENGINEERING devient une S.P.A.

“Aucun homme d’aucune génération n’a vu ou cherché autant de choses merveilleuses dans le monde que Messire Marco Polo”

La mission de Marcopolo Engineering S.p.A. Systèmes Ecologiques est de poursuivre l’excellence sur le marché dans lequel elle opère à travers un Développement Durable en sauvegardant l’Environnement et la Sécurité des personnes impliquées par la cohérence d’un comportement respectueux de l’Ethique Sociale et obtenir la satisfaction et assurer une valeur ajoutée pour les Membres, pour l’employé, pour le client. Marcopolo Engineering S.p.A. Systèmes Ecologiques aspire à maintenir et à développer sa relation de confiance avec ses parties prenantes et poursuivre les propres objectifs, dans le respect des dispositions de la Loi et des principes d’honnêteté, loyauté, exactitude, impartialité, transparence et bonne foi.

Comme la plage est l’écotone entre la terre et la mer, la MARCOPOLON ENVIRONNEMENTAL GROUP est l’écotone entre l’homme qui génère des déchets et la nature.

Le cycle fermé MARCOPOLO Le déchet devient ressource. Les activités de production typiques des sociétés modernes peuvent-elles êtres combinées avec le respect et la sauvegarde de l’environnement ? En d’autres termes, est-il possible de créer une filière vertueuse dans laquelle ce qui est considéré comme “déchet” par l’homme, peut être, au contraire rendu à l’environnement comme ressource ? La réponse du MARCOPOLO ENVIRONMENTAL GROUP est “OUI” !! mais avec ZERO DECHETS. Le groupe applique les principes de Durabilité Environnementale, Sociale et Economique avec la collaboration de grandes universités italiennes et étrangères, la production d’énergie verte alternative par la récupération et les destruction du biogaz de décharge, la production d’énergie renouvelable à travers les biomasses, le vent, l’hydroélectricité, le chauffage urbain, le solaire thermique, le photovoltaïque, ainsi que de nouveaux projets en voie de développement comme l’hydrogène, les micro-algues et la récupération du CO2.
Depuis plus de quarante ans, l’activité entrepreneuriale et de recherche de la MARCOPOLO est guidée par la philosophie qu’on peut et qu’on doit créer un vrai et réel “cycle fermé” dans le domaine environnemental ; les instruments techniques, scientifiques et industriels sont là et aujourd’hui on peut parler en toute sécurité de valorisation des sous-produits et de traitement des déchets en les transformant en biométhane, énergie électrique et thermique et en amendements indispensables, réutilisables en agriculture biologique et de qualité. MARCOPOLO traduit ces concepts en pratique en mettant en œuvre le “QST” (QUANTITE, ESPACE, TEMPS) un cycle économique décarbonisé visant à la récupération, d’où : Q = Quantité de masses à récupérer ; S = Espace à consacrer comme surfaces disponibles/nécessaires ; T = TEMPS de fonctionnement à consacrer à la technologie/procédé qui doit être en équilibre avec les temps biologiques des différents processus naturels déjà en place depuis des millions d’années

Notre philosophie traductible industriellement avec les objectifs suivants:

  1. purifier l’air de ce qui est l’une des pires causes de pluies acides, mettant en œuvre la mise en sécurité des décharges après qu’elles ont été remplies de déchets urbains solides, en capturant le biogaz toxique et nocif qui est produit pendant environ trente ans au cours de la dégradation anaérobique des déchets et sa destruction en l’utilisant comme combustible pour produire de l’énergie verte.
  2. récupérer la FORSU “Fraction Organique de Déchets Solides Urbains” et les biomasses compatibles, sous-produits agricoles, zootechniques et agroindustriels pour produire BIOMETHANE – Humus – CSS – CO2 Technique – Microalgues.
  3. récupérer les déjections animales en surplus produites auprès des élevages intensifs avec référence à la Loi européenne sur les nitrates, réaménageant les terrains utilisés pour ces élevages et en régularisant ceux-ci, assurant la sécurité pour le secteur et ses employés, obtenant une alimentation animale plus saine, des aquifères et fleuves qui ne polluent pas et des eaux pour l’abreuvage des animaux et pour l’irrigation plus propres.
  4. transformer les déjections animales en énergie verte en réduisant ainsi l’utilisation du fossile et l’émission de CO2, grâce à la méthanogenèse et à l’équilibre végétal des algues qui digèrent le dioxyde de carbone produisant de l’oxygène.
  5. transformer les déjections animales en HUMUS spécialement étudié pour réaménager des terrains utilisés pour les monocultures, en apportant fertilité et surtout une microbiodiversité variée, également spécialisée capable de dégrader les résidus chimiques issus des utilisations massives d’agro-pharmaceutiques, d’herbicides et d’engrais chimiques.
  6. dans le domaine des microtechnologies, MARCOPOLO vente trente ans d’expériences scientifiques pour transformer les eaux issues de la valorisation de déjections animales “déjections à digestat en bouillon de culture” en HUMUS liquide stérilisé et enrichi en micro-organismes dégradants, à utiliser également dans les traitements foliaires des cultures agricoles victimes des dépôts acides continus.
  7. produire le consortium de micro-organismes non génétiquement modifiés qui est à la base de toute la filière de nos biotransformations et traitements directs d’assainissement dans : décharges, dépurateurs, industries insalubres, zones industrielles polluées, zones pétrolières polluées.
  8. sur les toits, dans les décharges et les carrières récupérer ces espaces pour produire de l’énergie verte.
  9. dans les canaux d’irrigation récupérer cette fore hydrique.
  10. là où il n’y a pas d’impact négatif, récupérer les courants de vent avec les éoliennes de dernière génération à haut rendement.

Où nous sommes aujourd'hui - BIOGAZ

BG002 GUIDONIA (ROME) BG022 INZAGO (MI) BG027 FERRARE (FE) BG031 VITERBE 1 (VT) BG034 GIUGLIANO FIBE (NA) BG035 LATINA (LT) BG040 GROTTAGLIE (TA) BG047 TARANTE (TA) BG051 CANOSA (BA) BG055 FOGGIA 2 (FG) BG057 GUIDONIA 2 (ROME) BG058 INZAGO 2 (MI) BG064 VITERBE 2 (VT) BG065 GROTTAGLIE 2 (TA) BG072 TARANTE ITALCAVE 2 (TA) BG073 ALEXANDRIE 2 (AL) BG079 CATANE (CT) BGE001 PENAFIEL (PORTUGAL) BGE002 SETUBAL (PORTUGAL)

Où avons-nous œuvré - BIOGAZ

BG001-Salmour (CN) BG005-Albano Laziale (RM) BG010-Borgo San Dalmazzo (CN) BG011-Fossano (CN) BG012-SanTammaro (CE) BG013-Mogliano Veneto (TV) BG014-Mirano (VE) BG015-Savone (SV) BG016-Paese (TV) BG017-Empoli (FI) BG019-Spresiano BG021-Monsummano Terme (PT) BG023-Castellamonte (TO) BG024-Benevento (BN) BG025-Saurino (CE) BG028-Peccioli BG029-Giugliano in Campanie (NA) BG030-Asciano (SI) BG032-Manduria (TA) BG033-Poggiardo (LE) BG037-Grosseto (GR) BG039-AbbadiaSanSalvatore1 BG043-Bassano del Grappa (VI) BG044-Varazze (SV) BG045-Falconara Marittima BG046-Manfredonia BG048-Civitavecchia BG049-Maiolati Spontini (AN) BG050-Castelcolonna (AN) BG052-Campagna (SA) BG054-Montesarchio BG056-Sinalunga (SI) BG059-Maiolati2 BG060-Villaricca BG061-Gioia Tauro BG062-Montecalvo in Foglia (PU) BG063-Potenza (PZ) BG066-Albano Laziale 2 (RM) BG067-TaranteMennole BG068-TarantePalombara BG069-Tribogna BG070-Asciano 2 BG071-AbbadiaSanSalvatore2 BG074-Monsummano 2 BG075-Castellamonte 2

SONITA Groupe PEG Groupe MEG SONITA Groupe PEG Groupe MEG