PEG

Construit et gère des installations pour la transformation et la production de:

Energie de filière
Biogaz
Biométhane
Biomasses
Microbiodiversité d’Humus

Groupe PEG


LE GRUPPO PEG est née en 2012 (ensuite est née la Holding dédiée au biométhane en 2019 – PANITA) avec quatre objectifs :

  • devenir le groupe de sociétés PEG visant au développement du MEG “Marcopolo Environmental Group” ;
  • continuer les recherches microbiologiques et technologiques quant à la gestion des déchets, de l’assainissement environnemental ; de l’utilisation agronomiques de l’HUMUS, le tout avec le dépôt des brevets correspondants ;
  • développer des produits spécifiques avec une microbiodiversité élevée pour la dégradation et/ou démolition des molécules complexes organiques et inorganiques, molécules gazeuses/odeurs et pour le contrôle des processus de dégradation biologique “REMEDIATION” ;
  • développer la diversification du MEG, du biogaz de décharge détruit pour produire Energie Electrique avec des moteurs endothermiques, du biogaz de décharge et des digesteurs anaérobiques artificiels pour produire du biométhane, bioGNL et Humus pour les cultures extensive-intensives.

PEG, grâce au savoir-faire développé dans le secteur par MEG sur le biométhane, en devient EPC en 2014, avec une particulière attention aux perspectives du nouveau BEBSSS!!Ò ZERO DECHETS (Bon Et Biologique Seulement Si Sain)!! Ò – GNL/ENERGIE/HUMUS.

PANITA, société mère du Groupe PAN Environmental Groupe “PEG”, créée pour gérer le développement BIOMETHANE en partenariat avec Marcopolo Environmental Group “MEG”. PEG travaille aux côtés du groupe MEG pour diversifier le cœur du métier de la décharge du biogaz au biométhane de FORSU et de biomasses compatibles.

PEG avec les sociétés du MEG mettent en œuvre le développement du projet sur la digestion anaérobique des biomasses. Marcopolo S.p.A., qui a déjà construit et qui gère des installations de digestion anaérobique, en partenariat avec les sociétés du PEG, est un leader dans le secteur de traitement des déchets, la production de biogaz et d’énergie électrique, la production d’humus de qualité.

PANITA met en œuvre le développement du projet et la présentation du processus d’autorisation, organise la partie commerciale pour la recherche de biomasses, c’est à dire qu’elle s’implique dans la publique relation institutionnelle, locale, universitaire et formative/informative de la population en collaboration avec l’Association d’ANTA.

Il s’agit d’une opération débutée à Marcopolo depuis 2005 pour se diversifier du secteur de l’énergie des décharges du biogaz, née en 1990 dans la première décharge de Bassano del Grappa pour la récupérer du biogaz nocif qui est détruit en  en l’utilisant pour produire de l’énergie renouvelable, à laquelle ont suivies une soixantaine en Italie et à l’Etranger.

En 2009 la première centrale biomasse à Vignolo a été mise en service pour desservir une cinquantaine d’étables au pied du mont de Côni, avec le retrait d’environ 80.000 t/an de fumier mixte à partir duquel de l’énergie électrique, énergie thermique et un Humus biodynamique pour le secteur de haute bio-agriculture (fruit, vin, légumes). Des analogues ont alors été lancés à Alexandrie et à Vérone.

A partir de cette décennie d’activité sur les biomasses zootechniques et sous-produits agro-industriels, le savoir-faire et les technologies de nos principaux ouvriers hautement qualifiés se sont forgés, ainsi que nous nous sommes introduits dans le secteur documentaire d’autorisations de construction et de gestion qu’en Italie, traduit en termes bureaucratiques, a de particuliers besoins opérationnels, cognitifs et de modalités dans les relations avec les Sociétés locales, beaucoup de Sociétés locales !

En 2014 débute le développement sur le passage de fumiers à FORSU pour faire partie du plan planifié de décarbonisation mondiale à globale économie circulaire que je défini chaine de productions et de consommations propres à la logique du BEBSSS, je la définie “OPERATION VERITE”, ou si c’est le cas à chaque étape de la production et de la consommation, la Planète Terre avec ses invités jouira d’une excellente santé. Ceci vaut tout d’abord pour l’Italie en tant que quatrième producteur mondial de CO2 fossile, en termes de PIB/km2/habitants et, en tant que Beau Pays qui s’est trouvé une industrie naturelle, remplie d’art et de monuments, dont les touristes peuvent jouir également des meilleures variétés de produits et gouteuse o enogastronomie du monde.

 

Le projet BEBSSS est distribué avec les phases et les critères suivants :

la qualité des produits biométhane-Humus-Sous-produits ;

le faible impact dans le bilan CO2;

la non-dépendance financière du seul droit d’entrée de la FORSU ;

le faible impact environnemental dans la zone abritant chaque usine BEBSSS ;

la pleine implication des populations locales avec :

  • recrutements qualifiés et stables ;
  • informations pour former les familles, les individus, les communautés et les entreprises sur la valeur d’une bonne séparation des déchets, en produisant un humide propre ;
  • une implication didactique et opérationnelle des étudiants locaux dans les quatre disciplines qui seront partagées dans chaque établissement :

. Etudes agronomiques

. Etudes de microbiologie alimentaire

. Etudes de génie chimique des procédés

. Etudes environnementales et du territoriales en accord avec des écoles et des universités, les étudiants suivront des cours opérationnels et didactiques favorisant la recherche agronomique, en concertation avec les facultés

  • mise en place de jardins pour retraités où ils utiliseront l’humus produit et donneront des données productives ;

l’être un groupe industriel qui réalise des bénéfices dont la gestion maîtrisée, en plus de ses propres bénéfices, met en œuvre une retombée locale, y compris induit, une réduction de coûts aux familles sur le tarif déchet, biométhane pour les transports locaux à un prix convenu et un environnement préservé.

opération saine et évolutive de nos ouvriers, qui en plus d’exercer dans les meilleures conditions et opérations, deviendront les instructeurs de leurs futurs collègues dans de nombreuses réalités BEBSSS que je compte créer en Italie et à l’étranger.

  • 2 INSTALLATIONS EN PIEMONT
  • 7 INSTALLATIONS EN LATIUM
  • 2 INSTALLATIONS EN CAMPANIE
  • 5 INSTALLATIONS EN POUILLES
  • 1 INSTALLATION EN SICILE

Chaque usine BEBSSS comptera de 15 employés ceux de 60.000-80.000 t/an à 30-40 employés pour ceux de 120.000-180.000 t/an. Marcopolo peut déjà compter sur une dizaine d’employés formateurs qui travaillent actuellement sur les sites de biogaz landfill et biomasses, disponibles à être les responsables de la maintenance des dix premières usines. De plus, dans les deux usines de Vignolo et d’Alexandrie, nous avons l’intention de les utiliser comme base de formation pour les nouveaux chefs d’équipe de chaque usine BEBSSS, puis ils passeront une période à Vignolo à côté de Borgo San Dalmazzo, siège de Marcopolo et PAN …, où ils seront formés sur la sécurité, qualité et gestion documentaire. Enfin, les différents responsables des usines et chefs d’équipes se formeront à tour de rôle dans la première usine BEBSSS et ainsi de suite.

Les technologies appliquées dans les BEBSSS sont le résultat de nos évolutions directes effectuées avec de grands fournisseurs, chacun spécialisé dans son propre secteur sur toutes les différentes filières d’approvisionnement adoptées. Les différents fournisseurs formeront nos responsables d’usines, chefs d’équipes et employés à la gestion opérationnelle de chaque machine, selon un programme que nous avons préparé et que nous perfectionnons. Ce sont toutes des usines développées dans des communes, que nous définissons comme des zones d’intervention, qui en plus d’être dans des Régions où il n’y a presque pas d’usines de valorisation FORSU, sont également des zones où Marcopolo est présent depuis vingt ans et sont le résultat d’une relation locale favorable que Marcopolo a entretenu dans la zone avec la population, son activité industrielle et toutes les Sociétés locales. Cette relation dans la zone est le facteur essentiel pour promouvoir ces nouvelles installations FORSU/biogaz/biométhane/amendements pour minimiser l’opposition populaire à l’usine, au contraire en créant un savoir populaire opposé sur les facteurs positifs que cette usine apportera dans la zone même. Pour soutenir ce point, nous avons beaucoup travaillés à tous les niveaux dans ces zones où le développement de ces mêmes usines BEBSSS Zéro Déchets est en cours.

Ce projet BEBSSS est la fermeture du cercle sur la récupération productive des fractions organiques produites par les plus grandes mines à ciel ouvert telles que les agglomérations urbaines et les entreprises opérant dans le secteur alimentaire, de l’agriculture à la consommation animale et humaine.

Philosophie BEBSSS!!

SONITA Groupe PEG Groupe MEG SONITA Groupe PEG Groupe MEG